jeudi 17 mai 2012

Ben moi, j'ai aimé Dark Shadows de Tim Burton

Vu ce que j'avais pu lire ça et là sur la blogosphère, je m'attendais franchement à un truc tout pourri et du coup, j'ai été agréablement surprise!

Le pitch : Puisqu'il a refusé l'amour d'une sorcière, le riche Barnabas Collins voit une malédiction s'abattre sur lui et sa famille. Il est transformé en vampire et enterré pendant 196 ans ... à sa sortie de terre dans les années 1970, il doit redorer le blason familial et combattre la terrible Angélique Bouchard ! 

A propos de ce rôle de Barnabas Collins, Johnny Depp a dit : «J’aime les films de vampires très anciens, comme Nosferatu avec Max Schreck, c’est l’un de mes favoris (...) Aujourd’hui, vous ne voyez plus vraiment cela dans le cinéma actuel, notamment avec Twilight. Je pense que c’est une honte ! »  Johnny Je T'aime !


J'ai aimé

  • Les codes des films de vampires sont respectés : il ne brille pas au soleil, il y a de l'humour, de la sensualité (hum ! Chexy!)... par certains aspects, cela m'a rappelé le délirant Bal des vampires
  • L'apparition clin d'oeil de Christopher Lee qui a joué le comte Dracula dans plusieurs films (bon je reconnais que j'ai vu que c'était lui qu'après)
  • La façon dont les couleurs pétillantes ressortent dans le sombre manoir des Collins (je pense à la veste jaune de Willie, la robe rouge d'Angélique et les cheveux roux de la psy...enfin y'a plein d'exemples) 
  • Bella Heathcote alias Victoria est absolument sublime et captivante ! 
  • Michelle Pfeiffer joue à merveille le rôle de la chef de la famille complètement dépassé qui veut garder la face, je l'aurais bien vu en méchante belle-mère de Blanche-Neige pour le coup (ouais rien à voir !) 
  • Les dialogues sont mémorables, ce mélange des genres entre la façon de parler très poétique de Barnabas et le style des années 70 (surtout avec l'adolescente Carolyn) 
  • La bande originale est très bonne, elle mêle la musique de Danny Elfman à des musiques rock des années 70 et ça va plutôt bien ensemble!

J'ai moins aimé
  • La fin est trop longue à mon goût
  • Bien sur, dans la salle, il y avait 4 kékos et 3 pouffis qui n'arrêtaient pas de bouger, parler, manger (des trucs bien bruyants) et de rire comme des abrutis dès que l'on voyait le décolleté d'Eva Green...genre "kikoo on a 14 ans" 
  • J'ai trouvé le rôle de Roger, le père de David non-nécessaire. L'histoire du petit aurait pu se faire sans le père. 
             

C'est un bon Tim Burton, pas son meilleur certes, mais j'ai pris tellement plus de plaisir à voir Dark Shadows que Sweeney Todd ou l'ennuyeux Ed Wood (non ne me tapez pas !). Je pense cependant qu'il faut connaître un peu le passé filmographique de Burton pour être dans le délire.