jeudi 11 février 2016

Ardor : western dans la jungle avec Gaël Garcia Bernal

On se retrouve aujourd'hui avec une nouvelle critique de film ! Une fois de plus, Cinétrafic et Bac Films m'ont proposé de m'envoyer un film au choix pour vous donner mon avis ici ainsi que sur leur site ! 

Le pitch
Il retrace le parcours de Kaï, jeune homme solitaire, qui, après avoir assisté à l'attaque d'une ferme de tabac et à l'assassinat du propriétaire, sauve la fille de celui-ci, Vania. Bien décidé à venger le père de la jeune femme, Kaï organise avec les survivants, la défense de la ferme et la traque des meurtriers. (Source)

Ardor est sorti en DVD le 16 juin 2015 et j'ai été directement attiré par le beau jeune homme se trouvant sur la jaquette du DVD (oui je suis faible) ! En effet, j'aime énormément Gaël Garcia Bernal depuis que je l'ai vu dans le film du français Michel Gondry : La science des rêves que j'avais adoré. 
Après avoir un peu trainé dans ma "pile à voir" (oui certains ont une pile à lire, moi c'est une pile de DVDs !), je l'ai enfin regardé il y a peu ! 

Mon Avis 
Dès le départ, on est plongé dans l'ambiance du lieu grâce à un survol du paysage, un lieu un peu à part de la civilisation, un endroit que l'Homme n'a pas encore détruit. C'est absolument magnifique !
Puis on comprend que justement, l'Homme aimerait bien récupérer la ferme traditionnelle de tabac, et par la force. On assiste à des affrontements dignes des westerns selon moi, sauf qu'au lieu de se retrouver dans un lieu totalement désert avec juste une grande rue, on se retrouve dans un monde peuplé de millions d'arbres, d'animaux sauvages etc. 
Alice Braga (Vania) et Gaël Garcia Bernal (Kaï)
Mais, pas de panique, comme dans tout bon western, les armes sont là et c'est également le cas de la jolie demoiselle! Celle-ci s'appelle Vania et elle est brillamment interprétée par Alice Braga, il ne s'agit pas du personnage cliché de la belle demoiselle en détresse, non non, elle est enlevée dès le début mais elle démontre une grande force psychologique qui va lui donner le courage, avec Kaï, de ne pas rester immobile face à cette situation. 
Gaël Garcia Bernal est de ces acteurs beaux et bons, il n'en fait pas trop mais a un visage très expressif, ce qui fait que même lorsqu'il est silencieux, de nombreuses émotions passent tout de même, c'est pour moi un signe des grands ! 

Le film est très bien rythmé malgré un nombre de dialogues limités, je trouve que Pablo Fendrik, le réalisateur a réussi à faire un film très très justement dosée : action, romance et drame se côtoient sans qu'aucun ne prenne le dessus et cela rend donc Ardor très agréable à regarder, les 90 min passent très vite ! 

Donc voilà, si vous rechercher un film peu connu mais bien sympa et qui n'en fait pas trop, je vous conseille vivement ce western dans la jungle ! 

A bientôt !