mardi 18 mars 2014

Les musiques de film : réveilleuses d’émotions (CdC #3)

Que serait un film sans musique ? La musique peut tout faire : surprendre, émouvoir, égayer ; elle nous permet de mettre des sons sur les émotions muettes vécues à l’écran, celles que l’on voit mais que l’on n’entend pas !
Aujourd’hui, pour ce troisième article « C’est du Cinéma », je vais vous parler de ces musiques qui me font vivre des émotions à tous les coups, qu’elles soient joyeuses ou tristes, je les entends et je me replonge dans le film, dans ce qu’il raconte et surtout, elles m’émeuvent ! Je peux donc sourire et être heureuse en les écoutant ou encore me mettre à pleurer comme ça d’un coup (émotive moi ? Trop pas !)

Je pleure facilement devant un film ou une série, très facilement, et il me suffit désormais d’entendre le thème de Forrest Gump, ces petites notes de piano pour être triste d’un coup, je ne peux l’expliquer, cela me prend aux tripes, j’ai envie de pleurer tellement elle est belle et mélancolique, elle ne me rappelle pas forcément ce film que j’ai tendance à prendre positivement mais pour le coup, Alan Silvestri a composé une musique qui me trotte dans la tête les mauvais jours...
Dans le même style, la musique de Requiem for a Dream (Clint Mansell) est tout aussi déprimante mais pas dans le même style, c’est le genre de musique entêtante qui marche bien quand tu es malade et que tu broies du noir (ce qui m’arrive au bout de 5 jours successifs  de migraine…) !
Mais assez d’émotions négatives, passons plutôt aux maîtres des musiques mythiques …
Le roi du thème positif qui réveille de bons souvenirs, c’est sans aucun doute John Williams, c’est à lui que l’on doit les musiques de Star Wars, E.T., Jaws ou encore Harry Potter, ces films ont tous des sujets différents mais ces musiques seront toujours positives pour moi (oui oui même E.T.) car ce sont devenus des thèmes mythiques que l’on aime utiliser au quotidien car oui parfois quand je marche je fais « tin tin tintintin tintintin tin tin tintintin tin tintin » (vous avez, bien sûr reconnu Star Wars…) et ça me fait rire (il m’en faut peu décidément) ! Ces thèmes sont tellement bons que l’on comprend pourquoi, à tous les coups Spielberg et Lucas font appel à lui, et pourquoi c’est toujours mythique ! Williams a presque été nommé 50 fois aux oscars, même si il n’a reçu la précieuse statuette « que » cinq fois !
Je suis également très fan de Danny Elfman qui sait retranscrire l’univers si particulier des films de Tim Burton : cette espèce de monde sombre mais drôle, elles restent moins dans la tête que celles de John Williams mais sont, à mon sens, aussi importantes aux films !

Il y a un réalisateur qui, selon moi sait parfaitement choisir les musiques pour ses films en piochant dans tous les styles existants, c’est Quentin Tarantino, chacun de ses films est un mythe à lui tout seul et chacun bénéficie d’ambiances différentes et de musiques différentes. Tout récemment, on est beaucoup à avoir chanter (ou crier) « Djannnnngooooooo » mais bien avant cela, il a réussi à faire entrer des chansons dans la légende, je pense directement à «Bang Bang » (qui peut me faire pleurer aussi finalement) de Kill Bill ou encore à « Woo ooh », hymne à la bonne humeur (ce qui est ironique vu la scène qui suit) mais il y a bien sur la chanson de Chuck Berry dans Pulp Fiction « You never can tell » et la danse indissociable qui va avec. Chaque film de Tarantino a au moins une chanson qui a connu un grand succès par la suite !

Mais parfois, j’ai un cœur et j’aime bien les chansons d’amour que l’on trouve dans les films d’amour ; le film musical Moulin Rouge a repris des chansons connues et je les ai encore parfois dans la tête « Your song » est ainsi pour moi une sublime chanson d’amour (d’Elton John à la base, mais avec Ewan McGregor, je trouve ça tout aussi bien !), mais je crois que ma chanson préférée du film, celle que je trouve d’une beauté à couper le souffle, c’est « El Tango de Roxanne », reprise du tube de Police, l’émotion des voix est si forte que l’on a le cœur brisé avec Christian !
Autre film, autre style, Ghost avec Patrick Swayze et Demi Moore contient une scène « érotique » autour de la poterie, mais cette scène n’aurait surement pas eu la même saveur sans la chanson « Unchained Melody » devenue depuis un hymne à la sensualité !
Et en parlant de Patrick Swayze, Dirty Dancing a beau être ultra culcul, il est mythique, et je pense que sans « Time of my life », il n’en serait pas ainsi ! Cette chanson est devenu pour moi un hymne à la joie (mais finalement, c’est peut-être grâce au tout premier épisode de New Girl) !
La vraie chanson d’amour du film reste quand même « She’s like the wind » chantée par Patrick himself …
Cette chanson d’ailleurs a été reprise dans  (500) days of summer avec … Zooey Deschanel (héroïne de New Girl où l’on a entendu la chanson « Time of my life », vous suivez ?) ! Ce film fait partie de mes préférés avec Garden State, les deux sont portés par une bande originale parfaite à mes yeux, et en l’écoutant, je vois le film dans ma tête et je suis consciente que sans cela, sans The Shins, Remy Zero, Regina Spektor, Simon and Garfunkel, The Smith, Hall & Oates et les autres, je n’aurais peut-être pas autant apprécié ces deux films, mais chaque chanson apparaît au bon moment et dans ces cas, la diversité fait la qualité car même si il y a pas mal de nouvelle vague musical, on a la touche un peu vintage qui apporte de l’authenticité au film !

Garden State et (500) Days of summer sont, avec Juno les 3 bandes originales que je peux écouter en boucle sans me lasser, ce petit fond musical qui te donne le sourire dès les premières notes… et c’est cela que j’aime avec les musiques de films, elles sont parfaites pour accompagner les émotions que l’on vit ! Et je crois que j’aime bien cela ….

Et vous, quelles sont les musiques de films qui vous transportent?


Si vous voulez participer au rendez-vous « C’est du Cinéma », n’hésitez pas à vous manifester, on vous accueillera avec grand plaisir !