dimanche 6 avril 2014

"Ce soir, je vais tuer l'assassin de mon fils" : le téléfilm 4 étoiles de TF1

Lundi soir, je suis tombée par hasard sur une pub présentant « Ce soir, je vais tuer l’assassin de mon fils », au casting : Jean-Paul Rouve, Sami Bouajila, Audrey Lamy et Anne Marivin ; aussitôt, je me dis « tiens, c’est fini les téléfilms nul du lundi soir ? Ils mettent des films maintenant ? » … Eh bien non, c’était bel et bien un téléfilm de tf1 sauf qu’ils ont mis le paquet au niveau du casting !

Le pitch : le petit Victor part faire du vélo en fin d'après-midi et ne rentre pas, il s'est en réalité fait renversé par Philippe Tessier (J-P Rouve), un peu trop alcoolisé suite à un apéro qui a duré. Il laisse le petit garçon décédé dans le fossé et rentre l’air de rien chez lui. Le lendemain, il apprend que Victor est le fils d’un de ses employés : Antoine (Sami Bouajila). Ce dernier a promis à sa femme de retrouver l’assassin de son fils et de le tuer pour se venger. Il s’agit de l’adaptation d’un livre.

 Alors oui, lundi soir, j’ai regardé TF1 car j’ai été attiré par la bande-annonce du film, l’histoire me disait bien et j’aime beaucoup le choix des acteurs, eh oui, peut-être qu’avec un casting de qualité, les scénarios made in tf1 auront un rendu plus appréciable, autant le dire tout de suite, le résultat n’est pas à la hauteur de mes espérances mais tout n’est pas à jeter !



Ce que je n’ai pas aimé
Le jeu d’acteurs : j’ai regardé ce téléfilm pour le casting et finalement, c’est lui qui m’a le plus déçu, surtout Jean-Paul Rouve et Sami Bouajila. Je suis très fan du travail de ces deux acteurs au cinéma mais je pense qu’ils ont mal été dirigé ce coup-ci, on dirait qu’ils se sont adaptés au niveau TF1 mais je ne leur en tiens pas rigueur, surtout à Bouajila tellement il a su m’émouvoir dans Indigènes et Omar m’a tuer ! Mais certaines lignes ont vraiment été dites avec un manque de naturel assez flagrant...
La prévisibilité : chaque rebondissement se voyait 3h à l’avance  (le mec qui se dénonce à la police alors que ce n’est pas lui en premier …) et c’est dommage, on aurait voulu être surpris par cette histoire bouleversante sur papier.
Ce que j’ai aimé
Le sujet : je suis comme ça, j’aime les sujets graves et réalistes, j’aime être émue par une histoire (plus jamais je regarde le clip Cloud de Zach Sobiech)  … Perdre un enfant est, je pense la pire chose possible pour des parents et ce film prend donc le pari de retranscrire les émotions que vivent des milliers de personnes chaque année.
Le téléfilm moins glamour que le cinéma ? : au cinéma comme dans les séries, on a tendance à voir des actrices belles 100% du temps, peu importe la situation, et les réactions sont souvent trop modérées. Combien de fois ai-je été interloquée en voyant lors d’une scène d’enterrement que tout le monde était beau, le maquillage bien fait et qui ne coule pas… oui, où sont les larmes ? Dans « Ce soir, je vais tuer l’assassin de mon fils », Anne Marivin est au naturel lors de la scène très dure de l’enterrement, c’est une femme détruite et désespérée pendant tout le film. Enfin un peu de réalisme, ça fait du bien je trouve.
Audrey Lamy : elle interprète la femme de Philippe, une femme que le mari délaisse pour l’alcool et qui fait tout pour la faire passer pour la méchante devant ses filles. Elle est tout simplement bouleversante et juste dans ce rôle, ce n’est pas un registre dans laquelle on a l’habitude de la voir (on est plus habitué à la voir dans un rôle comique) et je l’ai trouvé juste alors que c’est elle que j’attendais le moins !

En conclusion, même si il y a plus de points positifs que de points négatifs, je n’ai pas envie de revoir ce téléfilm car l’histoire manque de rebondissements intéressants et souffre d’un problème de direction des acteurs masculins. Cependant, il faut noter la performance d’Audrey Lamy qui est une vraie bonne surprise, c’est clairement elle qui tire son épingle du jeu !