jeudi 3 avril 2014

How I Met Your Mother : c'est fini !

De nombreux articles ont déjà été écrits depuis mardi matin à propos d’How I Met Your Mother et de son final très controversé, je voulais écrire dessus aussi et j’ai hésité car j’arrive du coup un peu après tout le monde mais tant pis…je vais donner mon avis d’aigrie nostalgique sur ces 9 années de show !
Donc bien sûr, si vous n’êtes pas à jour dans la série, ne lisez pas ce qui suit, ça vous gâcherait tout (d’ailleurs félicitations si vous avez réussi à ne pas vous faire spoiler, ça tient du miracle !)
Petit rappel
How I Met Your Mother est une série américaine diffusée depuis 2005. Le pitch de base est que Ted Mosby raconte à ses deux adolescents la suite d’événements qui l’ont poussé à rencontrer leur mère.
La série s’impose vite comme la petite sœur de F.R.I.E.N.D.S. et devient un vrai succès populaire. Les personnages n’y sont pas pour rien : tout le monde craque sur Barney qui est pourtant le pire goujat qui soit, Ted est touchant avec son côté idéaliste, Robin représente la femme indépendante et on aime le couple fusionnel mais drôle Lily/Marshall …
J’ai découvert cette série assez tardivement finalement (en 2011) grâce à une offre sur le coffret 4 saisons (38 euros, ça valait le coup), j’ai adhéré à l’humour et cela a marché un certain temps …

Une série à la qualité inégale tout le long
HIMYM est une sitcom qui se regarde très bien quand tu te fais plusieurs épisodes à la suite car il y a quand même des pépites extraordinaires, et c’est ce que j’ai fait avec les 4 premières saisons et la première moitié de la saison 5, puis, j’ai dû regarder les épisodes 1 à 1 et j’ai constaté une perte de vitesse, on voit mieux les inégalités entre les épisodes. Certaines semaines, j’étais ravie, mais d’autres, j’étais hyper déçue par la pauvreté de l’épisode.
Il faut dire que le fond de l’histoire tournait en rond : Lily et Marshall heureux, Barney dragueur et Ted et Robin jouent au chat et à la souris. Alors c’est sûr que ce n’était pas la seule chose qui comptait et Barney (Neil Patrick Harris) est resté awesome tout le long de la série mais je me suis vite mise à râler à chaque moment Ted et Robin « je t’aime moi non plus ». J’aime bien Ted individuellement, j’aime parfois Robin individuellement mais ensemble ça me gonflait, Robin minaude tout le long de la série et se fout de notre gueule avec son côté indépendante… Certes, on dirait qu’elle l’est mais concrètement, elle fait toujours en sorte d’être attachée à quelqu’un (ce pauvre Ted en général qui accourait tel un petit chien au moindre truc) et de jouer avec les sentiments ! C’est violent mais je trouve qu’au fond, c’est juste une pétasse qui minaude (même si elle a des failles sentimentales niveau familial, ce n’est pas une raison !).  
Heureusement pour compenser, il y avait des choses vraiment super, on rit énormément devant How I Met Your Mother et de bon cœur car c’est quelque chose de vraiment bien maitrisé par les scénaristes.

Une saison 9 qui divise
Ah ! Cette saison 9, la dernière, elle était attendue de tous, je me disais « Enfin, on va avoir le fin mot de la série, il était temps », je pensais cela à cause de la qualité qui baissait de plus en plus, donc je partais avec l’idée de regarder ces derniers épisodes juste pour finir la série sans en espérer grand-chose !
J’avais tort de croire ça car en fait, malgré quelques épisodes pourris (celui où Barney emmène des jeunes dans un club de strip-tease et où Ted laisse partir Robin avec un effet spécial kitch se voulant drôle mais faisant pitoyable), il y en avait également des très très biens, notamment un très beau : celui consacré à la mère (oui j’ai pleuré).
Et cette mère justement : Tracy, en une saison, je suis tombée sous le charme de ce petit bout de femme juste parfaite pour Ted, avec la dose de folie et de générosité dont il a besoin !
Et puis les clins d’œil se multiplient pendant toute la saison et cela fait franchement plaisir, on revoit d’anciens personnages (notamment dans l’épisode 20 où ils sont tous à la suite mais dans une dynamique intéressante et suffisante), certains éléments clés de la série sont repris et le pari de la baffe est fini (l’avant-dernière a donné lieu à un épisode génial où Marshall apprend les secrets d’une gifle monumentale, la dernière est rapide mais marrante lors de la cérémonie de mariage) !
Là-dessus, la saison est très bien passé car malgré le fait l’intégralité de la saison devait se dérouler sur deux jours, ils ont su mixer moments forts du week-end et flash-backs qui ont fait le succès de la série.

Un final qui divise encore plus
Sur twitter, facebook et même les blogs, les avis se multiplient et ne sont pas tous pareils, il y en a pour qui, c’est un final logique et ceux, comme moi, qui sont dégoûtés par cette fin même si elle est logique !
Déjà, ce qui choque en premier lieu, c’est le problème de temporalité : alors que les 22 premiers épisodes de la saison se déroulaient sur deux jours (avec des flashbacks tout le long heureusement), les 2 derniers épisodes couvrent la période 2013/2030 soit 17 ans en 40 min… Et pour cette série, j’ai l’impression que c’est bâclé !
En 40 min, il se passe un tas de choses, Robin et Barney divorcent, Marshall devient juge, Robin abandonne ses amis, Barney devient papa, Tracy tombe malade et décède etc.
Malheureusement, toutes ces informations sont traitées de façon superficielle alors qu’avant, elles auraient eu le droit à un épisode chacune. C’est un sentiment paradoxal car on a l’impression de trop (d’informations d’un coup) et de trop peu (dans le traitement de ces informations).
Et puis, le problème principal reste les dernières minutes en fait …
Il y a deux écoles : ceux pour qui l’objectif de la mère est importante et ceux qui ont réussi à faire outre… Malheureusement pour moi, je fais partie de la première catégorie et j’ai, du coup, un goût amer suite à ce final. Car moi la mère, comme je l’ai dit plus haut, en une saison, ils ont réussi à me la faire aimer, je la trouvais parfaite pour Ted, c’était celle dont il avait besoin … alors quand j’ai vu qu’elle décédait d’une maladie, j’ai d’abord fait « noooooooooooooon » puis, j’ai malheureusement du me faire une raison : Ted va finir avec Robin !
Pour certains, c’est crédible, cela se passe comme ça dans la vraie vie, lorsqu’on perd prématurément quelqu’un, il y a une période de deuil (six ans pour Ted) mais il est possible de refaire sa vie (et je suis complètement d'accord) mais ici, il reprend celle qu'il a aimé avant et cela donne l’impression que la mère n’était qu’une transition : ils ont été heureux, elle lui a apporté deux enfants mais au fond, c’est Robin celle qui compte le plus et celle avec qui il doit finir sa vie !
D’autant plus que les créateurs de la série avaient décidés depuis le début de cette fin, je me sens arnaquée, le titre aurait pu être « How I Met Your Step-Mother »  ou « Please, can I have sex with aunt Robin ? ».  Et puis, sérieusement, ça n’a pas marché les 803 premières fois où ils sont sortis ensemble, pourquoi ça marcherait cette fois-ci ? Ils ne sont pas compatibles, on l’a déjà assez vu je pense, et je doute qu’ils envisagent de changer de personnalité pour l’autre alors même si ça apparaît comme un happy end plein d’espoirs … de toute façon, ils vont encore et encore reproduire le même schéma. 
Enfin, comment peut-on dire après cela que la série ne ressemble pas à F.R.I.E.N.D.S. : Ted et Robin finissent ensemble après moult rebondissements comme Ross et Rachel et c'est dommage car c'est tellement déjà vu!
Inutile de dire que j’aurais préféré un final différent où Ted raconte à ses enfants tout cela pour dire à quel point le destin est cruel, il a mis du temps à permettre à Ted et Tracy de se croiser, de voir à quel point ils sont parfaits l’un pour l’autre et c’est de façon prématurée et affreusement cruelle qu’ils vont se séparer. Ça aurait été un peu triste mais j’aurais trouvé ça moins étrange qu’un père qui raconte à ses gosses toutes les filles qu’il s’est fait et à quel point Robin est le véritable amour de sa vie, et puis surtout, j’aurais trouvé ça beaucoup moins désespérant et surprenant finalement, ne pas faire une fin que tout le monde attend où le héros finit avec celle qu'il a toujours aimé!
Bref, j’arrête là, j’oublie surement des choses mais je trouve que j’en ai déjà dit beaucoup et je passe trop pour une râleuse jamais contente alors je voudrais juste finir en disant que même si ce final ne m’a pas plu, cela n’efface pas les 9 saisons précédentes et les fous rires que j’ai pu avoir en regardant la série mais je pense que je ne regardais pas cet épisode plusieurs fois et inlassablement … ou alors, je l’arrêterais avant ;)


Et vous, comment avez-vous trouvé ce final ?